Chantier 9 : L'accès à la justice des jeunes

Partenariat

L’accès des jeunes à l’institution judiciaire se rattache à la notion de participation, qui suppose une perspective axée sur le point de vue de l’enfant ainsi que la connaissance de ses droits. On constate pourtant au Québec, et dans le reste du Canada, une variation dans les pratiques sur le plan légal et la difficile application de l’approche fondée sur les droits de l’enfant, telle que stipulée par la Convention relative aux droits de l’enfant et ratifiée par le Canada depuis 1991. Nous remarquons dès lors que l’accès à la justice pour les mineurs au Québec et au Canada présente certains défis, et de nombreuses études soulignent le manque d’accommodements par les acteurs opérant auprès d’enfants dans un contexte judiciarisé.
 
Le chantier 9 du projet ADAJ s’intéresse par conséquent à la participation des jeunes dans le processus judiciaire au Québec, tant au niveau formel que substantif. Il s’agira, en particulier :

• D’étudier les approches relationnelles entretenues par les professionnels dans leur discipline respective, et les formations développées pour les assister dans le cadre d’une collaboration avec des mineurs.
• Cette recherche se concentrera également sur l’information juridique disponible à l’intention des mineurs, et du suivi informationnel au regard de leur implication au sein du système de justice.
 
In fine, ce chantier de recherche vise à développer du matériel pédagogique destiné aux enfants et aux professionnels impliqués afin d’assurer une pratique axée sur les droits de l’enfant.

Chercheurs

Sarah Bardaxoglou

Sarah Bardaxoglou

Professionnelle de recherche
Faculté de droit
Université de Montréal

Site web
Angela Campbell

Angela Campbell

Chercheure
Faculté de droit
Université McGill

Site web
Valentine Fau

Valentine Fau

Étudiante
Faculté de droit
Université de Montréal

Site web
Shauna Van Praagh

Shauna Van Praagh

Chercheure
Faculté de droit
Université McGill

Site web

Partenaire